J’ai répondu à l’appel – Aleph&Taw

Je m’appelle Dylan, j’ai 26 ans et je suis le fondateur d’Aleph&Taw.

J’ai donné ma vie à Dieu aux États-Unis alors que j’avais 19 ans. Ce sauvetage divin m’a permis de voir à quel point l’amour du Seigneur était réel envers moi. J’ai donc fait cette promesse à Dieu : le servir toute ma vie. Ma décision était prise, j’attendais impatiemment de rentrer en France pour m’attacher à une église et tout donner pour lui.

Mais le temps passait et j’avais l’impression que quelque chose bloquait. L’avenir était flou : mes ambitions, mes projets, était-ce ce que Dieu voulait réellement ? Je savais une chose : Dieu avait un plan précis pour moi et je voulais le connaître. C’était un sentiment inexplicable mais bien réel.

Alors j’ai commencé à prier pour savoir quel chemin je devais prendre : que voulait Dieu pour moi ? Quel était mon appel ? Est-ce que Dieu avait vraiment prévu quelque chose pour ma vie ou était-ce seulement le fruit de mon imagination ?

Je me suis attaché à l’église d’Antibes où j’ai pu grandir, acquérir des repères, rencontrer des mentors spirituels. Comprendre et apprendre auprès de ceux qui avaient déjà reçu leur appel. Dans cette église, j’ai pu trouver une famille, des amis, des serviteurs avec des parcours   incroyables.

Mettre ma foi en action

J’ai profité d’un premier événement pour mettre ma foi en action, espérant obtenir une réponse. L’événement en question était le DNJ, un rassemblement de jeunes chrétiens de France. Je suis donc parti avec un seul et unique but : connaître mon appel.

Par la grâce de Dieu, le troisième jour il envoya quelqu’un me parler. La parole était claire et précise : Dieu m’appelait à la mission. Je serais missionnaire. Mais pas nécessairement un missionnaire « traditionnel », car Dieu m’appelait avant tout à créer une identité autour de la mission. Une identité pour récolter de l’argent et ainsi financer l’envoi de jeunes en mission, bâtir des églises, construire des orphelinats, distribuer de la nourriture.

Me sentir digne de mon appel

J’avais donc reçu la réponse à mes prières et un sentiment de joie demeura présent jusqu’à la fin de l’évènement. Et puis, beaucoup de questionnements sont apparus. J’avais certes, reçu mon appel de manière claire, mais comment y répondre ? En étais-je capable ? Dieu m’aurait-il surestimé ? Pourquoi moi et pas un autre ?

Je me sentais indigne de rentrer dans mon appel, malgré ma détermination et mon amour envers Christ. Je me rappelais la personne que j’avais été, les choses que j’avais faites par le passé. Et je me sentais honteux de répondre maintenant à un appel « digne ».

Répondre à l’appel de Dieu est difficile, mais c’est un pas que tous les jeunes chrétiens doivent franchir pour entrer pleinement dans leur destinée. J’avais conscience du sacrifice particulier que cela représentait.

Car, peu importe l’appel des uns et des autres, tu devras te sacrifier pour donner à Christ la priorité. Mais j’aime dire que le sacrifice est le langage de l’amour de Dieu : il a sacrifié son Fils pour nous, alors sacrifier ma vie pour lui était une évidence. J’ai dû apprendre à lui faire réellement confiance et à dépendre de lui.

Premiers pas

J’ai appris que Dieu qualifie celui qu’il appelle. On me l’avait déjà souvent répété, mais je l’ai réellement compris un jour au Summer Camp, un camp à Gap qui réunit des jeunes chrétiens durant l’été.

Ce jour-là, j’ai répondu officiellement à mon appel. J’ai choisi de faire confiance à Dieu, de faire équipe avec lui. Alors j’y suis allé « à fond », et quelque temps après Aleph&Taw est né. Ce nom signifie Alpha et Oméga en hébreu. Le projet consiste à vendre des vêtements pour nous identifier, nous chrétiens de France, mais surtout pour lever des fonds afin de financer des projets missionnaires.

Cela fait maintenant deux ans que notre projet a été lancé, durant lesquels nous avons pu voir Dieu agir jour après jour. Nous avons effectué notre premier voyage missionnaire organisé et financé par Aleph&Taw en février 2022.

Aujourd’hui nous préparons un second voyage pour envoyer 20 jeunes construire deux églises en Eswatini (Swaziland).

Aleph&Taw a distribué de la nourriture à plus d’une centaine de familles, et cela grâce au miracle provenant du plan de Dieu. Ainsi, dès le début, nous avons vu les prodiges de Dieu, car le Créateur a voulu nous utiliser.

Alors oui, répondre à son appel est difficile, surtout dans la société d’aujourd’hui où chacun cherche d’abord sa propre satisfaction, mais cela procure tellement de bonheur.

Dieu a mis sur ma route des personnes clefs qui ont contribué à me propulser dans mon appel.

La France et le monde ont besoin de jeunes qui se lèvent. Qui répondra à l’appel parmi nous ? Je crois qu’une génération est en train de se lever, et les choses basculeront en notre faveur à condition que nous nous montrions courageux pour le royaume de Dieu.

La peur de se lancer pour Dieu dans le monde actuel est compréhensible, mais le véritable bonheur se trouve dans le fait de faire sa volonté.

Plus d’infos sur alephandtaw.com

1 thought on “J’ai répondu à l’appel – Aleph&Taw

  1. Merci pour ce témoignage.
    Il est vivant actuel et rempli de l’amour de Jésus. Oui répondre à l’appel de Dieu ce n’est pas évident. Mais la joie de travailler pour le maître de la moisson surpasse toute les difficultés.

    Je t’encourage à persévérer. Et nous aussi nous persévérons.
    Christ est vivant et il faut travailler en tenant sa main .

    Soyez béni.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *