Campagne Seuls ensemble de Majestart

  1. L’ASSOCIATION

La mission première de l’Église est de faire des nations des disciples de Christ (Matthieu 28/19).Pour Majestart – qui est une œuvre et non une Église locale – notre mission est plus spécifique : elle est liée à « l’artiste chrétien ». Nous voulons aider les Églises locales en accompagnant les artistes chrétiens sur les plans professionnel, personnel et spirituel.Nous résumons ainsi notre mission : « Rendre Jésus visible au travers de la vie des artistes chrétiens et de leurs œuvres ».Notre site est en pleine refonte mais vous pouvez trouver toutes les informations complémentaires sur le blog de notre site internet Missionnaire : https://sites.google.com/view/missionnaire-majestart/accueil.

  1. LA CAMPAGNE SEULS ENSEMBLE

Tous les deux ans nous mettons en place une campagne de sensibilisation. Nous tâchons de mettre en avant un sujet sociétal pour initier chez chacun(e) une prise de conscience, des discussions etc… Après le pardon, c’est la solitude que nous avons abordée en 2021.

Nos membres se sont associés à des travailleurs sociaux pour constituer une plateforme digitale qui veut informer et engager le visiteur à l’action. Des articles de blogs à partager, des chiffres, des témoignages audios et des outils sont proposés.

Seuls ensemble, l’expression souligne un paradoxe, une contradiction, génératrice de tensions. Et pourtant, c’est bien là le sentiment que nous avons tous partagé, notamment lors des confinements successifs. Partagé ? Non : nous l’avons subi, dans notre quotidien, du matin jusqu’au soir.

Au tout début de La Bible, dans le livre de la Genèse 2/18, il est écrit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. » Entendons cette parole… Oui, la solitude, lorsqu’elle est choisie, a le pouvoir d’enrichir l’individu. Seul, face à la mer ou à la montagne, je suis face à la beauté de l’univers, et face à moi-même. Ce sont des temps précieux, intenses, de renouvellement intérieur, où l’on se sent revivre.

Mais la solitude, lorsqu’elle est subie, lorsque l’on y est contraint, forcé, engendre un mal-être, une douleur. Et ceci est normal, car être « seuls ensemble » est tout à fait contraire à la condition humaine que nous partageons : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. »

La cause profonde de ce mal est liée à une impossibilité : celle de participer. « Participer », c’est prendre part, prendre part à la vie collective, et donner sa place à la collectivité dans nos vies. Notre humanité nous appelle, intérieurement, à la participation : participer à la vie de famille, participer à la vie collective (les sports, la culture), participer à la vie de la société (manifester pour défendre ses droits), ou bien sûr, participer à la vie de l’Église…

Même Dieu, en sa Trinité, n’est pas « seul ensemble ». Chaque personne de la Trinité n’est pas enfermée en elle-même. Le Dieu chrétien, par essence-même, est relation et amour.

Donc, « seuls ensemble », c’est la condamnation de l’amour.

https://www.seulsensemble.fr/

  1. LES OUTILS DE LA CAMPAGNE
  • Le Grand Bain:

C’est un jeu de cartes conversationnelles avec quatre niveaux d’intimité à choisir en fonction de la personne avec qui l’on joue et de la relation que l’on veut approfondir.

https://www.seulsensemble.fr/produit/jeu-le-grand-bain/

  • Une exposition mobile :

Le collectif Majestart a créé une exposition itinérante de 19 tableaux au travers desquels les artistes décrivent le constat de la solitude de manière personnelle. Une suite à l’exposition est en cours de conception pour offrir des pistes pour en sortir. L’exposition invite à la rencontre et à la discussion. Pour plus d’interactions, il est possible de louer avec l’exposition un stand Le Grand Bain avec deux jeux et des roll-ups de présentation.

https://www.seulsensemble.fr/produit/location-expo/

  • Des stickers :

Pour semer des messages d’amour dans la rue, et encourager ceux qui vous côtoient à recréer du lien social de manière discrète aux yeux de tous !

https://www.seulsensemble.fr/produit/stickers/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *