Jésus guérit les coeurs brisés

Extrait du livre Jésus ce célèbre inconnu de Joël CHÉDRU, édité par Viens et Vois

Jésus guérit non seulement les corps malades, mais aussi les cœurs brisés. Il guérit non seulement les souffrances physiques, mais aussi les souffrances morales que sont le découragement, la solitude, l’anxiété, l’angoisse, la dépression, les frustrations, les blessures émotionnelles, les sentiments de rejet ou d’abandon ; tout ce qui touche le plus profond de notre être intérieur, ce qui fait tellement mal et qui engendre « le mal de vivre. » Victor Hugo écrivait : « Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre. »

Il y a quelques années, j’ai scié une tranche de cinq centimètres d’épaisseur du tronc d’un arbre abattu par la tempête, pour en faire une petite table basse de salon. Une fois qu’il est bien surfacé, vous voyez sur ce plateau des anneaux qui retracent l’histoire de l’arbre. En comptant ces anneaux, vous découvrez l’âge de l’arbre. Ils sont plus ou moins rapprochés, selon que l’année a connu la sècheresse ou des pluies abondantes. Les spécialistes des sciences naturelles sont capables de vous dire si l’arbre a été touché par la foudre et à quel âge. Tout cela est imprimé au cœur de l’arbre, constituant en quelque sorte l’autobiographie de sa croissance.

Il en va de même pour nous. Au-delà de l’écorce de notre apparence extérieure se trouvent, à l’intérieur de notre être, les « anneaux » conservant l’enregistrement de notre vie. On peut y trouver aussi les cicatrices laissées par d’anciennes et douloureuses blessures qui nous minent, et parfois provoquent toutes sortes de difficultés relationnelles.

Prenons un exemple : quelqu’un vous a profondément blessé par une parole, une attitude, un geste. À partir de là, intérieurement vous êtes entré en conflit avec cette personne. Néanmoins, vous ne lui avez rien dit ; mais vous avez cultivé des sentiments de rancune, et peut-être même de vengeance. En fait, vous êtes en train de vous faire du mal et d’aggraver votre blessure intérieure ; car vous lui ajoutez un péché : la rancune, le refus de pardonner. C’est une transgression de la Loi de Dieu. Cette attitude devient un obstacle à la guérison de votre blessure émotionnelle.

Votre cœur a-t-il été brisé de cette manière ? Alors, ne vous enfermez pas dans la prison de la culpabilité et de la rancune, puisque Jésus est prêt à vous pardonner et à guérir votre blessure. Oui ! Jésus guérit encore aujourd’hui les cœurs brisés.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *